Il n’y a pas de programme officiel pour cette épreuve. Celle-ci fait appel aux connaissances et instruments intellectuels acquis par l’élève au cours d’une scolarité secondaire réussie, toutes filières confondues (L, ES, S). Elle renvoie notamment aux programmes de Français (classe de Première) et Philosophie (Classe de Terminale).

Il y a deux exercices au choix : dissertation ou commentaire qui sont soumis aux mêmes exigences lors de la correction. Ces exercices nécessitent de la part du candidat une interrogation sur problème et l’élaboration d’une analyse et d’une argumentation claire et cohérente, afin d’aboutir à une conclusion défendant les idées du candidat.

Pour ce qui est du commentaire de texte, l’élève devra être en mesure de comprendre et d’analyse l’orientation, les thèses et les arguments développés par l’auteur. Les sujets choisis par le jury renvoient à des questions fondamentales de la société contemporaine.
Cette épreuve vise ainsi à évaluer la culture générale du candidat et sa capacité à s’exprimer, à comprendre les enjeux d’un sujet ou d’un texte et de faire preuve de réflexion et de jugement. S’il ne s’agit pas d’un « contrôle de connaissances », cette épreuve requiert néanmoins de réels savoirs, des concepts et des références afin de pouvoir illustrer son propos et étayer sa démonstration.
Les qualités de jugement du candidat sont un élément fondamental de cette épreuve : cela renvoie à la capacité d’un élève à cerner les enjeux d’un sujet, à mener et ordonner une réflexion. Il doit pour ce faire notamment être en mesure de passer aisément de l’abstrait au concret et inversement en faisant des distinctions conceptuelles. Le niveau d’expression, le respect des règles de syntaxe, d’orthographe, de ponctuation sont autant d’éléments qui seront pris en compte dans la notation, même si cette épreuve n’est pas un simple exercice de style.

Il n’existe pas de règle déterminée pour la dissertation : le plan peut être en deux ou trois parties, c’est avant tout la cohérence qui doit être privilégiée par l’étudiant.

Concepts clés

L’ordre politique dans la société

  • L’Etat
  • Le Contrat social
  • La politique
  • La démocratie
  • La justice sociale

Le lien social au sein de la société

  • La société
  • Le travail
  • L’économie
  • La religion
  • L’art
  • La science
  • La culture
  • Ecole et citoyenneté

La Mondialisation

  • Risques sanitaires et environnementaux : la gouvernance du risque
  • L’émergence de l’altermondialisme
  • Le syndicalisme et les nouvelles formes de conflictualité
  • Vers une crise de la civilisation ?
  • Le terrorisme
  • Les médias : le Quatrième pouvoir ?

Valeurs et Histoire

  • Articulation entre mémoire et Histoire
  • Religion et Laïcité
  • La famille : assise de l’édifice sociale en déclin ?